Référendum d’initiative partagée sur la privatisation d’ADP. Plus de 900 000 signatures, mais il faut accélérer si nous voulons l’obtenir ! Mode d’emploi

  1. De quoi s’agit-il ?
  2. L’enjeu
  3. Le mode d’emploi
  4. Localement, agir pour faire signer

Lire la suite…

Share Button

CCPBS Pays bigouden Sud, Service public de distribution de l’eau. Où en est-on ?

Le contrat actuel de délégation de service public confié à la SAUR arrive à échéance le 31/12/2020.
Afin de prévoir le mode de gestion à partir du 01/01/2021 la Communauté de communes CCPBS a demandé un rapport au cabinet Espelia, rapport sorti en janvier 2019.
Le Conseil Communautaire du 07/03/2019 a examiné le principe de reconduite de la délégation de service public qui serait attribué pour un durée de 10 ans à partir de 2021.
Deux conseillers communautaires ont fait remarquer qu’il serait opportun de réfléchir à une reprise en régie en avançant le fait que “l’eau est un bien commun, que nous mettons dans les mains d’un service privé“. Le Conseil communautaire, avec 2 voix contre et une abstention, a approuvé le principe de la délégation de service public.

Lire la suite…

Share Button

Le déficit de la Sécurité sociale, un mensonge d’État par Henry Sterdyniak

Henry Sterdyniak économiste des économites attérrés

Henry Sterdyniak, économiste des économistes atterrés

L’article imprimable en PDF

Lire la suite…

Share Button

ADMR en colère ! Guilvinec, Tréffiagat, Loctudy

L’article du journal Le Télégramme :

Personnels de l’ADMR du Guilvinec -Treffiagat – Léchiagat en grève, mardi après-midi.
Les salariés de l’ADMR du Guilvinec, Treffiagat et Léchiagat étaient en grève devant les locaux de l’ADMR du Guilvinec, soit environ une quarantaine de personnes du secteur du maintien à domicile des personnes dépendantes qui ont cessé le travail durant trois heures, mardi après-midi. Quelques élus de Tréffiagat sont venus les soutenir. Côté revendications, la grève est motivée par les difficultés qui sous-tendent à la branche aide à domicile, au premier rang desquelles le manque de moyens au plan national. Un salaire brut moyen de 972 € après quinze années d’ancienneté, des temps partiels subis, un taux d’accidents de travail dépassant celui du BTP… Les demandes consistent dans la mise en place de financements pérennes et adaptés, une revalorisation des salaires via la hausse de la valeur du point, une amélioration des carrières, notamment avec la validation des acquis de l’expérience. Un courrier en ce sens a été remis à la permanence de la députée Liliana Tanguy, à Pont-l’Abbé, sollicitant une rencontre afin de mieux décrire les temps partiels, les plannings morcelés, l’usure des véhicules personnels…
© Le Télégramme https://www.letelegramme.fr/finistere/le-guilvinec/admr-personnels-en-greve-mardi-09-10-2019-12404118.php#ZGUkfC16wPckq4tl.99
 
L’article du journal Ouest-France

Une aide à domicile de Haute Corse a écrit au Président de la République (article de presse, cliquer sur ce lien)

Si vous n’avez pas eu accès à l’article avec le lien précédent, le voici en PDF

Voici sa lettre (cliquer sur cette autre lien)

Share Button

Pont L’Abbé le rassemblement intersyndical du 8 octobre 2019

Pour l’amélioration des pensions et contre la réforme du régime de retraite.

photo Le Télégramme

Le tract intersyndical

Un dossier sur le dangereux projet de retraite à points

Share Button

Mardi 8 Octobre Rassemblement pour les retraites à Pont L’Abbé et Action des personnels ADMR

Rassemblement organisé par la coordination CGT-FSU-LSR-FGRFP
mardi 8 octobre à 10h30 Pont L’Abbé place de la République devant la Poste.

Manifestations dans tous les départements.

* Le tract intersyndical

* Un dossier sur la réforme retraite à points de Macron

Le 8 octobre également les personnels ADMR de Tréffiagat, Guilvinec, Loctudy seront en grève

À l’appel du mouvement national des Professionnels des établissements pour personnes âgées et des services d’aide, de soins et d’accompagnement à domicile, les salariés de l’ADMR du Guilvinec et Loctudy ont décidé de se rassembler devant les locaux de l’ADMR du Guilvinec le mardi 8 octobre de 14 h à 17 h pour alerter la population sur leurs conditions de travail dans un secteur oublié des pouvoirs publics et ils invitent la population, les élus, les personnes aidées et leurs familles à venir les soutenir.

Share Button

Share Button

Samedi 28/09/19 à Penmarc’h : journée souvenir des Républicains Espagnols

Share Button

Referendum contre la privatisation d’ADP, c’est le moment de voter…

La consultation gouvernementale est ouverte à tous les électeurs. Ce n’est pas une simple pétition, c’est bien plus que cela ! Et l’enjeu dépasse largement Aeroports de Paris.

  1. De quoi s’agit-il ?
  2. L’enjeu
  3. Le mode d’emploi

Cliquer sur ce lien pour lire l’article entier

Share Button

Santé. Le CHU de Guadeloupe craque de toutes parts ! Où sont passés les généreux donateurs milliardaires de Notre Dame ?

En Novembre 2017 un grave incendie a partiellement détruit l’hôpital de Pointe-à-Pitre.
Les médias ont-ils fait une campagne pour financer sa reconstruction ? Que choisir dans l’urgence : un hôpital ou une cathédrale ?

2 ans plus  tard la situation est catastrophique. Que fait le pouvoir ?
Il arrose les multinationales. La santé n’est absolument pas sa préoccupation.

Lire la suite…

Share Button

Quelques rappels d’histoire à propos du 75e anniversaire de la Libération

Quelques rappels historiques

La lâcheté des dirigeants français et anglais face à la montée d’Hitler

L’attitude ambigüe des USA

Les enjeux autour de la libération de Paris

 

Share Button

Pour l’interdiction des armes nucléaires – rassemblement au Menez Hom le 6 aout

L’appel du Mouvement de la Paix et du CIAN 29

Share Button

La députée Liliana Tanguy a voté pour le CETA, dangereux traité transatlantique entre l’UE et le Canada !

Le Collectif bigouden Stop TAFTA-CETA a envoyé une lettre ouverte à la députée pour protester contre ce vote lamentable.
Elle se moque de l’environnement, de l’agriculture, de la santé, du social, et se range comme 266 godillots macroniens du coté des lobbies.

Lettre à Madame Tanguy Députée de la 7ème circonscription du Finistère

L’article de Ouest France :

Share Button

Vidéo – Histoire de la Résistance en Pays Bigouden – Conférence du 14 juin 2019 à Lesconil

 

250 personnes présentes à la conférence !

La soirée a été filmée par la fédération PCF du Finistère

Le site Internet : www.bigouden1944.wordpress.com

 

et un autre site de G.B. sur l’histoire locale,
les luttes des sardinières à Douarnenez et au Pays Bigouden il y a un siècle : www.sardinieres.wordpress.com

 

Share Button

Référendum d’Initiative Partagée il nous faut 4,7 millions de signatures. Mode d’emploi

L’Élysée comptait, presque en catimini, céder les Aéroports de Paris (ADP) à Vinci. Ce projet, indéfendable, il nous faut le combattre.

Pour la première fois depuis 40 ans, il va être possible de dire NON à une privatisation et au bradage du patrimoine public au profit du privé. On voit d’ailleurs ce que cela donne avec les autoroutes.
A l’initiative des parlementaires PCF, FI, PS avec des parlementaires LR, un référendum d’Initiative Partagé est lancé pour dire NON à cette privatisation.

Il faudra réunir, d’ici 9 mois (soit d’ici le 12 mars 2020), 4,7 millions de signatures à la loi cosignée par 248 parlementaires et qui consacre ADP comme un service public national donc non cessible au privé.

Si ces 4,7 millions de signatures sont recueillies, le gouvernement aura comme obligation de faire un référendum en bonne et du forme afin de consulter les français qui auront à s’exprimer par un vote semblable aux votes organisées pour les diverses élections.

Dès mardi 11 juin, des représentants des groupes LR, PS, LFI, PCF, Libertés et territoires se sont réunis au Sénat et ont créé une Coordination nationale du référendum, dont l’acronyme CNR, rappelant le Conseil national de la Résistance, témoigne de leur volonté de rester unis.

Le site du ministère de l’intérieur pour demander un référendum sur Aéroport de Paris est ouvert :

https://www.referendum.interieur.gouv.fr/soutien/etape-1

Comme cela était à craindre, c’est compliqué à souhait pour décourager les utilisateurs.

Et ça plante souvent. Logique, ils ont peur de notre mobilisation.

Signons! Et partageons !

La marche à suivre pour faire aboutir le RIP :

Préparez votre carte d’identité (éventuellement la carte électorale)

La procédure ouverte par le ministère de l’Intérieur n’a rien à voir avec les pétitions disponibles sur internet et que l’on peut remplir avec une simple adresse mail.

Il s’agit d’une véritable démarche administrative. « C’est une forme de processus électoral qu’il faut encadrer », explique le ministère de l’Intérieur. C’est pour cela qu’il faut se munir de sa pièce d’identité ou de son passeport pour s’identifier.

L’idéal est aussi d’avoir à disposition sa carte électorale, car les informations à remplir doivent être les mêmes que sur ce document. “La carte est une extraction du Répertoire électoral unique que nous utilisons pour s’assurer que la personne qui signe est un électeur français”, précise-t-on de même source. Certains internautes ont eu la désagréable impression de ne pas être inscrits sur les listes. “Il faut être très rigoureux dans l’écriture de ses noms”, met en garde un porte-parole de la place Beauvau qui promet, dans ce cas, une signature en moins de trois minutes.

1ere étape

Vous cochez “Je soutiens” puis Suivant

Sélectionner département puis commune (le code de la commune est le code Insee et non le code postal

Entrer NOM et Prénoms exactement comme sur la carte électorale (c’est à dire tous les prénoms séparés par un espace, pas de tiret ni de virgule)

Puis sélectionner détails date de naissance, lieu de naissance… (Utiliser pour saisir les dates les choix déroulants jour mois année)
Puis se munir de sa carte d’identité ou de son passeport pour l’étape suivante

Après avoir complété les caractéristiques de votre pièce d’identité donnez une adresse mail, puis recopiez le code de sécurité CAPCTCA et on obtient la confirmation

Reste à télécharger le récépissé

Si vous n’êtes pas sur les listes électorales

Le droit de signature est, comme le droit de vote, accordé non pas aux citoyens français, mais aux électeurs. Cela signifie qu’il faut être inscrit sur les listes électorales pour participer à cette campagne. Le site service-public.fr permet de vérifier son inscription ou de la faire le cas échéant. “C’est traité dans les cinq jours”, assure le ministère de l’Intérieur. Dès leur majorité, les jeunes adultes sont automatiquement inscrits sur les listes; ils peuvent donc signer dès que ce sera le cas, y compris s’ils n’ont 18 ans qu’au début de l’année 2020.

Des mairies vous attendent

Le site referendum.interieur.gouv.fr n’est pas le seul canal pour signer la pétition qui pourrait entraîner ce RIP.

Des formulaires seront à la disposition des citoyens dans la mairie de la plus grande ville de chaque canton. “Cela représente environ 2000 mairies que l’on pourra retrouver bientôt sur une carte interactive que l’on mettra à disposition sur le site”, explique le ministère de l’Intérieur qui a déjà mis la liste à disposition via les préfectures.

Compléments

Pour consulter le nombre de soutiens obtenus        http://www.adprip.fr/

Pour voir la liste des soutiens (pas très facile il faut du temps…)         https://www.referendum.interieur.gouv.fr/contenu/consultations

et il est à noter que le délai pour que votre soutien soit pris en compte est de 5 à 7 jours..

 

Et si vous n’avez pas réussi, un autre Tuto

https://www.les-crises.fr/tuto-notre-guide-pour-signer-la-petition-referendumadp/

 

 

 

Share Button

La Résistance en Pays Bigouden 1940-1944. Conférence à Lesconil le 14 juin

Share Button

Les exilés espagnols en Bretagne 1936-1944 Conférence de José Colina Quirce

Jose Colina Quirce, aujourd’hui âgé de 89 ans, raconte son exil en France et dans notre région: le déracinement, le déchirement des familles, l’accueil aussi et les espoirs déçus d’un retour impossible.
La conférence est illustrée par une exposition sur le même thème, créée par la Maison du Peuple à Morlaix.
A l’occasion, il présentera son livre: “Exilés”.
RDV à partir de 13h30 à la salle de l’UL CGT de Pont-L’Abbé.

Share Button

EHPAD de la baie d’Audierne en lutte – Solidarité !

Une vidéo de notre ami Jean-Paul Mathelier, un montage sur la lutte des personnels de l’EHPAD depuis décembre 2018.

 

Share Button

Election européenne : un résultat très inquiétant..

Share Button

26 mai élection européenne, donnons un carton rouge à Macron et à son Europe

Share Button

La Poste : la “réforme” appelée “tournée sacoche” crée la pagaille. Régression dans le service.

Dans un monde civilisé toute réforme devrait se traduire par une amélioration de la situation, sinon pourquoi changer ce qui va bien ? Mais dans notre système du libéralisme c’est toujours l’inverse… Réformer pour casser, avec comme but unique de réduire les coûts et augmenter les profits. Qu’importe l’être humain.
Dans ce cas précis tout le monde trinque : les employés de la Poste sont méprisés et leur travail devient insupportable, et les usagés reçoivent leur courrier de plus en plus tard, et certains jours pas du tout.

Un exemple : tel usager recevait son journal du matin le matin, il y a quelques années. Puis il l’a reçu à midi, puis ensuite vers 13h30, et depuis mardi vers 14h. Et quand le facteur est de repos, c’est le lendemain, car il n’est plus remplacé ! Après la prochaine réforme il recevra son journal du matin le lendemain, et à la suivante tous les journaux de la semaine le lundi suivant, si ça continue….

Jour de lancement au Guilvinec : Le courrier est récupéré sous la pluie, mal trié, et les tournées sont rallongées de façon insupportable.

Avec la Santé, et l’École, le gouvernement continue la casse des Services Publics, du coté de La Poste.

L’article du Télégramme, reportage au Guilvinec :

https://www.letelegramme.fr/finistere/pont-labbe/facteurs-pagaille-a-la-tournee-sacoche-10-05-2019-12280213.php

L’avis de la CGT (facebook) :

Isabelle Coat-Le Guillou

11 mai, 20:46

Depuis le 7 mai, la Poste a passé en force la nouvelle organisation du travail des facteurs du Guilvinec et Penmarch pour mettre en place des tournées sacoches. Cette réorganisation est uniquement dictée par la productivité en supprimant 7 tournées sur le site de Pont l’Abbé, dont dépendaient ces facteurs.
Du côté des facteurs, le déchargement du courrier, des colis et recommandés se fait à même le camion, exposés aux intempéries. Les facteurs qui ont été dépossédés du tri de leurs tournées, se retrouvent à faire 6h45 de distribution de tournées désordonnées car classées par d’autres à Quimper. Au delà des conditions de travail dégradées, c’est également l’isolement des agents et la casse du métier de facteur que la Poste opère.
Du côté des préparateurs à Quimper, les conditions de travail ne sont pas meilleures. Ils doivent trier et classer les tournées en moins de 2h, en sous effectifs, et dans une salle où la chaleur dépasse l’entendement. Du coup, tout le courrier n’a pas le temps d’être trié et mis en case. Ils ont, à juste titre, le sentiment d’un travail mal fait.
La CGT avait pourtant proposé une autre organisation du travail en accord avec les facteurs. Cette proposition n’a même pas été étudiée par la direction de la Poste.
Malgré une opposition au projet de la Poste à l’unanimité des organisations syndicales au CHSCT, puis par 2 fois au Comité Technique, la Poste a mis en place cette organisation du travail en passant en force.
Elle est la seule responsable de la dégradation de la santé physique et psychologique des agents en souffrance et de la dégradation de la qualité du service public postal.
Le temps est venu pour les agents de se rebeller pour ne plus subir ces organisations du travail destructrices!!!!!

Article de Ouest France le 14 mai 2019 :

Article de Ouest France le 17 mai 2019

Share Button

Transport de marchandises : changeons d’ère !

Certains d’entre vous ont vu le très bon documentaire “Putains de camions” sur Arte le 7 mai.(visible en replay encore quelques jours). Pour une fois on pouvait dire “Vive la Suisse !”.

Sur ce sujet, et la casse voulue du fret par les gouvernements européens (voir “les cars Macron”), voici un film de Gilles Balbastre.

Gilles Balbastre a aussi réalisé en 2018 le documentaire “Main basse sur l’énergie” à propos du bradage des biens publics de l’énergie par Macron et son équipe.

Transport de marchandises : changeons d’ère !

 

Share Button

Le personnel de l’EHPAD de la Baie d’Audierne se bat depuis le 11 décembre !

Share Button

Quelques photos. Continuons le combat !

1er mai 2019 à Pont L’Abbé

Jeudi 11 avril à Pont L’Abbé – manifestation des retraités – près de 150 personnes

Lors de la conférence de presse
L’allocution d’Annick Danielou au nom de l’intersyndicale

 

Dans les rues de Pont L’Abbé

Samedi 13 avril à Quimper pour la défense des libertés :

Share Button

Jeudi 11 avril.- Défense des retraites à l’appel de 9 organisations

Rassemblement à 10h30 à Pont L’Abbé, place de la madeleine

Le tract à télécharger en pdf

Share Button