9 janvier, 11 janvier, 14 janvier, 24 janvier, grèves et manifestations

9 janvier, 11 janvier, 14 janvier, 24 janvier, grèves et manifestations


 
Les mobilisations ne faiblissent pas et de très nombreuses actions ont eu lieu pendant toute la période de fin d’année : déploiements, concerts, réveillons revendicatifs, distribution de jouets et actions de solidarité, manifestations et rassemblements… il n’y a pas eu de trêve.
 
Les cheminot.e.s, les agent.e.s de la RATP, comme les personnels de l’Opéra de Paris et toutes celles et ceux qui sont en grève depuis le 5 décembre, sont plus que jamais déterminé.e.s et décident chaque jour, la reconduction de la grève.
 
La population, malgré les pressions gouvernementales et médiatiques, soutient très majoritairement le mouvement social. Elle manifeste son soutien en versant massivement aux caisses de solidarité ou en participant aux initiatives initiées par les organisations syndicales et les grévistes.
 
Face à ce mouvement inédit, le gouvernement joue l’enlisement, certains de ses ministres stigmatisant les secteurs qui refusent de négocier des régressions sociales.
 
Lors de ses vœux, le Président de la République, a confirmé qu’il n’entend rien, se contentant de répéter les mêmes affirmations qui n’ont convaincu personne depuis deux ans.
 
L’intersyndicale réclame le retrait du projet de réforme pour ouvrir des négociations constructives afin d’améliorer le régime actuel pour tous les secteurs professionnels et toutes les générations.
 
Face à un tel mépris du Président et du gouvernement, les organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires, Unef et UNL appellent à construire les conditions d’une grève interprofessionnelle d’ampleur, dès le 9 janvier, avec des manifestations partout sur le territoire.
 
Elles appellent à mettre en débat, dès lundi, dans toutes les entreprises, services et lieux d’ études en organisant des assemblées générales de salarié.e.s, d’étudiant.e.s et de lycéen.ne.s, les conditions de la réussite du 9 janvier et de ses suites dès le lendemain.
 
Elles appellent à faire du samedi 11 janvier, une journée de manifestation dans tout le pays.
 
Pour gagner, il faut élargir et amplifier le mouvement dans tous les secteurs professionnels dès le 9 janvier. Les organisations décident d’ores et déjà de se revoir dès le 9 janvier 2020 au soir.
 
Montreuil le 3 janvier 2020

L’appel des organisations de retraités

Le texte du communiqué en pdf


En lien, Un dossier sur le projet Macron de “réforme” des retraites


et la pétition Retraite en cours, signer sur ce lien
Ça bouge partout !

Des Ballerines dansant sur le parvis de l’Opéra de Paris
Des Pompiers qui quittent la Cérémonie de la Ste Barbe devant les élus
Des Avocats qui balancent leur robes au pieds de la Ministre.
Les Chœur de Radio France qui entonnent le Nabucco
Des syndiqués qui pénètrent au siège de BlackRock
Elle a de la gueule cette grève !!

Le personnel de Radio France aussi, les avocats aussi, les syndicalistes des raffineries aussi, la liste s’allonge et va grossir…

08 janvier 2020 : Sibyle Veil présente ses vœux aux salariés de Radio France, au 37e jour de grève contre un plan “stratégique” de casse de Radio France (baisse de budget de 60 millions d’euros et 299 suppressions de postes). Elle a du mal a placer son discours… Ca ne prend plus.

 

Share Button

Laisser un commentaire