A Le Loch signe avec les godillots

A Le Loch persiste et signe avec les godillots

Fin aout 2014 – Certains élus socialistes sont effarés par la nature ouvertement droitière du gouvernement et le disent.

Ce n'est pas une surprise, notre députée Annick Le Loch se trouve encore dans le mauvais camp et signe un soutien inconditionnel à ses chefs. Ils peuvent aller encore plus à droite – ce qui devient difficile – elle fera bien sûr toujours partie des godillots.

Ne serait-il pas interessant qu'elle fasse, à mi-parcours un compte-rendu de mandat et explique à la population pourquoi elle a voté toutes les mesures rétrogrades de ces dernières années… Chiche !

"Il y a un devoir de solidarité, mais il y a aussi un devoir de responsabilité vis-à-vis de ceux qui ont fait de nous ce que nous sommes. Je choisis pour ma part la loyauté à mes idéaux." Aurélie Filipetti, ministre démissionnaire.

Alors ici, pas de loyauté ou pas d'idéal ?


Share Button

Laisser un commentaire