A nouveau la fête du Travailleur de la Mer à Lesconil

A nouveau la fête du Travailleur de la Mer à Lesconil

Une nombreuse assistance est venue samedi soir 1er Août à Lesconil pour le souper marin organisé par la section de Plobannalec-Lesconil du PCF.

Alain Vigouroux  a rappelé l’historique de cette fête du travailleur de la mer qui a existé de 1963 à 1992 et revit après plusieurs décennies d’interruption :
“Lesconil et le parti communiste partagent une vie commune depuis plus de 100 ans . Vers 1910 les jeunes marins de Lesconil enthousiasmés par les ouvriers brestois avec leurs idées généreuses du socialisme, créèrent leur section socialiste.  La guerre de 1914 dispersa marins et paysans et 113 d’entre eux ne revinrent pas.
La révolution d’octobre de 1917 en Russie et la révolte de la flotte Française en Mer Noire eurent un retentissement considérable dans notre port de pêche : des marins de Lesconil étaient sur le Provence, le Waldech-Rousseau et le Probeau, tous des navires mutinés.
En 1920 la majorité de la soixantaine de socialistes du port de Lesconil, votent en faveur de l’adhésion au Parti International Communiste quelques jours avant le congrès de Tours.
Les idées humanitaires des marins rouges de Lesconil se sont retrouvées sur les coques de leurs bateaux nommés : Esclave du riche, Jean Jaurés, Lénine, Sacco et Vanzetti, Karl- Marx, Henri Barbusse, Démocrate, Barra, Prolétaire et tant d’autres noms d’ hommes et de femmes qui ont marqué l’histoire par leurs implications dans différentes luttes.
Dans les années 30, Le journal de la section du parti à Lesconil «  le Marin Bolchevik » rédigé en lettres monumentales par Alain Lelay ( qui mourut en déportation) était affiché bien en vue sur le port de Lesconil.
Puis la guerre, les réunions clandestines, les taches périlleuses confiées aux marins, transports d’armes et d’explosifs. Les déportations, puis les fusillades de juin 44 ou une dizaine de nos camarades furent assassinés par les nazis.
Le parti communiste à Lesconil à été de toutes les luttes :
Pour la défense de la laïcité
Pour la défense sociale ( grève de 1926 et de tous les mouvements de défense de la mer et de la pêche ) //et certains ont été jusqu’à donner leurs vies lors de faits de résistances contre la barbarie nazie et les idéologies pétainiste.
En leurs mémoires et pour notre avenir, nous nous devons de faire perdurer cette force et lutter ensemble.
Oui lutter, pour préserver les droits des travailleurs, alors que Macron et Valls tranchent et taillent sans arrêt tous les acquis.
Lutter, pour préserver les services de santé,
Lutter, pour préserver les services publics ,
Lutter, pour préserver la qualité de l’enseignement,
Lutter, pour préserver nos libertés,
Oui lutter, car depuis l’arrivée au pouvoir des socialistes, les lois et les décrets à coup de 49.3 nous éloignent des fondamentaux de notre République : Liberté, Égalité, Fraternité, Laïcité .
Non seulement ils osent faire ce que les “Républicains” Sarkosites n’ont pas faits.
Ils n’y a pas de démocratie, et ils mènent le pays avec une austérité drastique qui si elle n’est pas stoppée deviendra irréversible.
La politique actuelle, demande des sacrifices insupportables à la population, pendant que les entreprises du CAC40 et leurs actionnaires sont choyés et aidés par cette même politique.
Plus localement il faudra lutter pour le maintien de l’école publique Fleming à Lesconil.
Luttons ensembles, pour un avenir meilleur « L’humain d’abord »,
Nous ne pouvons fêter les travailleurs de la mer sans avoir une pensée pour les marins du Bugaled Breiz disparus pour ne pas dire assassinés par qui ? Nous ne le saurons peut être jamais ! ”

Ensuite Xavier Compain ,  responsable du secteur Agriculture, Pêche et Forêt au Parti Communiste, a prononcé le discours de politique générale.

2015-08-01 20.49.11  2015-08-01 21.11.35 2015-08-01 22.16.35 Prochain rendez-vous festif et politique samedi 22 aout à Loctudy

 

Share Button

Laisser un commentaire