Débat : Se mettre au service de la transformation, par Brigitte Dionnet

Crise de la politique, Front de gauche et élections européennes : et maintenant ?

Mobilisation populaire et rassemblement

Dans L’Humanité, Mardi 6 Mai 2014

Se mettre au service de la transformation

Par Brigitte Dionnet, membre du Conseil national du PCF

Ne tournons pas autour du pot. Faut-il ou non continuer le Front de gauche avec les partis qui l’ont créé ? Il faut d’abord répondre à cette question pour se demander ensuite s’il faut l’élargir, le refonder, le dynamiser, l’enrichir, ou ne sais-je quoiencore. Pour ma part, je réponds oui pour les mêmes raisons que celles qui, au lendemain de l’élection présidentielle de 2007, ont poussé à sa création. Quelles sont-elles ? —> télécharger le texte en pdf


Share Button

Laisser un commentaire