Histoire vécue – Urgences Hôpital Pt L’Abbé

Voici l'histoire vécue de Monsieur « X »…
C'est un vendredi soir de juillet 2013, cet homme de prés de 75 ans, qui a fait une chute, quelques jours auparavant, voit sa jambe sérieusement enflée et douloureuse, il est 20 heures, il compose donc le «15» pour obtenir la visite d'un médecin à domicile, le régulateur qui lui répond s'enquière des symptômes et des antécédents de son correspondant, qui est suivi pour des problèmes cardiaques et d'hypertension artérielle…Le « régulateur » décide d'envoyer une ambulance chez ce patient aux fins de confirmation des symptômes, l'ambulance « privée » se présente chez monsieur « X » confirme les symptômes décrits et le verdict du régulateur tombe…Transfert aux urgences …de QUIMPER ! Oui mais monsieur « X » habite à Pont L'Abbé et à sa question pourquoi pas Pont L'Abbé ? La réponse laconique tombe « nous sommes vendredi soir et les équipements n'auront pas de personnel sur place »

Alors : Question : A quoi servent encore les Urgences de Pont L'Abbé ? Les dix mille signataires exigeant le maintien du bloc opératoire de l'Hôtel Dieu n'ont-ils pas raison lors qu'ils disent que le maintien des services afférents aux Urgences est indispensable au maintien de celles-ci ?

Pour terminer cette petite histoire vraie, sachez que monsieur « X » après examen aux Urgences de Quimper et ce après plusieurs heures d'attente…fut renvoyé chez lui vers deux heures du matin, il dut pour cela appeler un taxi de nuit et s'acquitter d'une cinquantaine d'€ pour pouvoir enfin se coucher dans son lit.. C'est ce qui s’appelle la « permanence des soins » où le médecin de garde semble avoir disparu…

R.D.  "Inutile d'épiloguer quand à la nécessaire vigilance de l'opinion sur le maintien des Urgences que l'on nous garantissait « pur beurre » de la part d'édiles de Pont l'Abbé et de communes environnantes …. il est roussi le beurre".


Share Button

Laisser un commentaire