L’hystérie anti-Chavez

Coup de sang

Médiacrates et politiciens : gardez votre arrogance

José Fort, ancien journaliste à « l’Humanité »

L’arrogance d’une frange de l’élite politico-médiatico française n’est plus supportable.

Elle vient de s’exprimer à nouveau avec le décès d’ Hugo Chavez : un mélange d’ïnculture, de bêtise et de haine. La politique de Chavez et du Venezuela peut ne pas être partagée. Mais pourquoi tant de mensonges, de violences ? La politique de répartition de la richesse pétrolière est la raison principale.

Une dictature ? Quatorze consultations électorales sur quinze remportées. par Chavez et ses compagnons. Aucune manifestation de l’opposition réprimée, aucune arrestation. 

La presse bâillonnée ? 80 % de la presse écrite, la majorité des radios et des chaînes de télévision restent entre les mains de l’oligarchie vénézuélienne.

La pauvreté ? Alors qu’elle augmente en Europe, elle a considérablement diminué depuis l’arrivée au pouvoir de Chavez, selon l’ONU.

La santé ? Jamais les couches déshéritées n’avaient bénéficié de moyens aussi importants pour se soigner.

L’enseignement ? L’analphabétisme a spectaculairement reculé depuis dix ans, selon l’UNESCO.

La.rente pétrolière ? Elle ne va plus dans les poches de l’oligarchie corrompue mais finance les plans sociaux.

Voilà ce que ne disent pas les médias. Voilà ce que combattent les droites françaises et certains caciques socialistes.

Un jour viendra où les peuples latino-américains nous diront : gardez votre arrogance, nous n’avons pas besoin de vous.


Share Button

Laisser un commentaire