Lycée Jean Moulin Plouhinec – le Conseil Régional décide la fermeture !

Lycée Jean Moulin Plouhinec – le Conseil Régional décide la fermeture !

Communiqué de Ensemble!

LEP JEAN MOULIN :

LES DEMENAGEURS DU TERRITOIRE ONT FRAPPE !

Ainsi donc, sourde à la mobilisation de la population du Cap Sizun et de l’Ouest Cornouaille, la majorité socialo-macroniste du Conseil Régional vient d’entériner la fermeture du LEP Jean Moulin ; une décision qui s’inscrit dans une logique purement comptable, au mépris de ce que devrait être une politique de développement équilibré des territoires. C’est un nouveau coup porté délibérément au Cap Sizun. Quant aux perspectives d’avenir que le Conseil Régional semble réserver à l’Ouest Cornouaille et à sa jeunesse, c’est encore une fois l’illusion touristique. Pour Ensemble !, face au risque de décrochage de tout l’Ouest Cornouaille, il y a urgence à fédérer nos énergies pour construire un projet de développement qui permette à nos jeunes de pouvoir vivre et travailler dignement au Pays.


Lettre du PCF Finistère au président du Conseil Régional, le 11 décembre 2017 

Objet : avenir du lycée Jean Moulin Plouhinec 

Monsieur le Président de la Région Bretagne, Loïg Chesnais-Girard 

Le Conseil Régional que vous présidez a fait de la maritimité une des pierres angulaires des politiques publiques.

Certains de vos services y sont dédiés et les vice-présidents en charge de ces questions multiplient les déclarations officielles, les chartes, les colloques, les journées thématiques.

Par ailleurs les milieux économiques autorisés se réjouissent du nouvel essor des industries de plaisance qui, nous dit on, ont un besoin urgent de salariés. Voila encore un beau sujet à vocation régionale.

Il n’est pas question d’ignorer un seul instant la promesse des énergies marines renouvelables, encore balbutiantes, empêtrées dans les logiques du profit immédiat, mais outils indispensables de la transition énergétique, qui elle aussi ouvre la voie à des compétences et des formations nouvelles intéressant le «cœur de métier» et les fonctions support

Enfin la pêche et les cultures marines ; identités fortes de nos territoires, filières de compétences particulières, porteuses d’emplois et de savoirs-faire, retiennent toutes les attentions. Leur maintien, leur renouvellement et leur développement sont intimement liés à la qualité et l’inventivité des filières de formations.

Tout un chacun se doit de soutenir l’économie bleue, secteur d’avenir.

Et vous, de votre côté vous vous apprêtez à fermer le lycée Jean Moulin à Plouhinec dont les sections s’intègrent largement aux besoins actuels de la filière maritime.

Curieuse logique.

Oui curieuse logique au moment même où nous avons besoin d’imaginer les formations de demain, où nous avons besoin de tout le monde, partout ; où l’accès concret, physique aux établissements est un des enjeux majeurs.

Curieuse logique aussi en terme d’aménagement et d’équilibre du territoire, de revitalisation des zones rurales, qui risque d’en dire long sur les préoccupations véritables de la Région et des services de l’Etat. Car…c’est au pied du mur que l’on voit le maçon !

Les personnels du lycée Jean Moulin se battent depuis longtemps pour le développement de leur établissement. Ils ont avancé des propositions depuis de nombreuses années sans qu’elles soient jamais examinées et encore moins prises en compte.

Vous qui faites du respect des acteurs du territoire un axe prioritaire de votre gestion ; vous seriez bien inspiré de les entendre et surtout des les écouter.

Il est donc impératif pour faciliter l’échange de points de vue de retirer de l’ordre du jour de la prochaine session du Conseil Régional la délibération actant la fermeture du lycée Jean Moulin.

Je vous prie de croire Monsieur le Président en mes sentiments les meilleurs.

Ismaël Dupont

Secrétaire départemental du Parti communiste français.


Ouest France du 15 décembre

Le lycée Pierre-Guéguin de Concarneau devrait accueillir les élèves de charpente marine du lycée professionnel de Plouhinec dans le Cap Sizun. Le conseil régional vient de voter sa fermeture. Dans quelles conditions ? Le syndicat FSU pose la question. Tout sera prêt pour septembre assure la Région de son côté.

Le couperet est tombé pour le lycée professionnel de Plouhinec. Les conseillers régionaux viennent de voter la fermeture de l’établissement, faute d’effectifs suffisants, par 57 voix pour, 24 contre et 2 blancs. Malgré la mobilisation de la population locale.

La section charpente marine devrait migrer vers le lycée Pierre-Guéguin de Concarneau. Ce qui suscite l’inquiétude de la FSU. “Le lycée Pierre-Guéguin ne sera pas en mesure d’accueillir la formation en charpente maritime l’année prochaine. Les travaux en atelier dispensés dans cette filière nécessitent la construction d’un tout nouveau bâti qui ne pourra pas être effectuée pour septembre.”

Du côté de la Région, on se veut rassurant. Le président a rencontré syndicats et parents d’élèves ce jeudi matin. “Tout sera fait pour que Concarneau puisse accueillir les lycéens de Plouhinec en septembre. La Région prévoit d’y réaliser des travaux pour pouvoir y installer les machines de la section charpentier de marine. Les délais sont courts mais ce sera fait en temps et en heure.”


LA DÉCISION DU CONSEIL RÉGIONAL DE LIQUIDER LE LYCÉE JEAN MOULIN EST UN VÉRITABLE SCANDALE.

La majorité Macroniste et socialiste du Conseil Régional rejointe dans un vote à bulletin secret par quelques « opposants » de la droite et au mépris de la population locale, des élèves et de leurs parents, de l’ensemble des personnels du lycée professionnel Jean Moulin de Plouhinec vient donc de voter l’arrêt de mort de ce lycée le 14 décembre 2017 !

Cette décision du Conseil Régional, dans la lignée des positions du Rectorat n’ayant jamais eu la volonté de développer cet établissement, est peu soucieuse de l’avenir des jeunes, du nécessaire développement de l’économie « bleue » par la diversification des filières de formation maritime.

Dicté par des arguments financiers à courte vue, ce choix méprisant pour notre territoire annonce d’autres renoncements : ne baissons pas les bras, persévérons dans notre lutte pour garder et développer notre lycée, la vie de notre bout du monde.

PCF CAP SIZUN ET DOUARNENEZ

 

Share Button
image_pdfimage_print

Laisser un commentaire