Non aux armes nucléaires !

Non aux armes nucléaires !

Non aux armes nucléaires !

François Hollande a affirmé qu’il ne changerait pas la politique de son prédécesseur en matière d’armement nucléaire. Cela est intolérable. 
Le Front de Gauche propose une autre politique dans ce domaine comme dans d’autres. 
L’arme nucléaire est inutile .
La politique de dissuasion nucléaire, développée par le général de Gaulle et ses successeurs, est devenue inopérante. C’est ce que disent, entre autres, le général Norlain et le socialiste Paul Quilès, ancien ministre de la défense
L’arme nucléaire crée une terrible menace de mort. 
Les sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE), basés à l’Ile Longue, transportent 384 à 400 bombes atomiques qui représentent une puissance de destruction d’environ 4000 fois celle de la bombe lancée sur Hiroshima. 
Les armes nucléaires représentent des dépenses énormes, maintenues sans restriction, alors que les dépenses socialement utiles sont diminuées.
Le nouveau programme d’armes nucléaires (nouveaux missiles M51, nouvelles têtes nucléaires, nouvelle génération de SNLE) représentent un coût d’environ 15 milliards d’€.
Dans le même temps, rien qu’en France, des millions de personnes ne peuvent se nourrir, se loger ou se soigner correctement. 
La France doit choisir la voie du désarmement nucléaire.
Aujourd’hui, elle viole le Traité de Non-Prolifération nucléaire (TNP). Il fait obligation aux pays signataires, disposant de l’arme nucléaire, de ne pas la moderniser ou en construire de nouvelles et d’aller vers son élimination. L’attitude de la France ne peut qu’inciter d’autres pays à se doter d’armes nucléaires, en violant aussi le TNP et à rendre la menace de mort encore plus grande. 
La France doit participer au désarmement nucléaire multilatéral, en mettant dès maintenant en œuvre la Convention internationale d’élimination des armes atomiques, proposée par la Conférence d’examen du TNP, à New York, en 2010, soutenue par 145 États et souhaitée par 81 % des Français (sondage IFOP). 
Un désarmement nucléaire unilatéral de la France doit être envisagé et faire l’objet d’un large débat démocratique. 
Ce désarmement doit aller de pair avec un projet industriel alternatif élaboré collectivement.
Il est temps de mettre fin, dans la VIe République que nous voulons, au domaine réservé du Président de la République que constitue la politique de défense. La question de l’armement et du désarmement nucléaires concerne tous les citoyens !
Avec le Front de Gauche, dites « Non à l’arme nucléaire ! »
Participez massivement, le dimanche 9 juin, au Festival 
« Debout Tout le Monde pour la Justice, la Paix et le Désarmement nucléaire », 
organisé au Port du Fret, à Crozon, à l’initiative du Mouvement de la Paix. 

Coordination Front de Gauche du Finistère


Share Button

Laisser un commentaire