Pour la paix

Agir pour l’homme d’abord et pour la paix.
 Le budget de la défense continue à augmenter, au bénéfice des équipements mais non des hommes sous l’uniforme, alors que les dépenses pour les besoins sociaux diminuent : il s’agit de réduire ce budget militaire. La production et l’exportation des armements profitent aux marchands d’armes, au détriment des peuples et de la paix : il s’agit de reconvertir les industries d’armement en créant des emplois dans d’autres secteurs et de soutenir le traité sur le commerce des armes en négociation à l’ONU.   La modernisation de la force de frappe est coûteuse ; il faut l’arrêter et soutenir le désarmement nucléaire multilatéral dans le cadre du TNP : l’arme nucléaire est coûteuse, dangereuse et inutile, il faut l’éliminer. Il est intolérable de voir la France maintenir des bases à l’étranger, s’ingérer dans les affaires d’autres pays, intervenir dans de nombreux conflits à la remorque des USA après le retour de la France dans le commandement militaire intégré de l’OTAN : il s’agit d’en finir avec cette politique impérialiste, de retirer tout de suite les troupes françaises d’Afghanistan, de mener une vraie politique de paix et de dénucléarisation au Moyen-Orient et de sortir de l’OTAN. Seul le Front de Gauche peut le dire haut et fort, tous les autres partis (sauf le NPA et LO bien sûr) forment une union sacrée autour de la force de frappe, de la course aux armements et du suivisme à l’égard des USA ; le néo-libéralisme va de pair avec la guerre des civilisations et le militarisme. Et puis souvenons nous que le slogan du Front Populaire était “le pain, la paix et la liberté”.   


 

Share Button

Laisser un commentaire