Présentation Jean-Yves

Jean-Yves Leven

Originaire de Crozon, d’une famille ouvrière de cinq enfants. Mon père était fonctionnaire de l’Équipement. Très tôt j’ai subi la souffrance de l’échec scolaire.

Cet état de fait m’a sensibilisé certainement aux injustices. A 22 ans avec une copine et un copain de mon âge, ayant envie d’aller plus loin que de refaire le monde uniquement que par nos paroles et nos rêves lors de longues soirées, nous avons adhéré au Parti Communiste Français. Je précise Français car à cette époque, 2 ans avant la chute du mur de Berlin, les amalgames grossiers étaient de mise.

J’avais acheté un jour l’Humanité, un an avant mon adhésion, et lu l’éditorial de Claude Cabanes. Et d’un coup, pour la première fois, un journal, un adulte, avait la même façon que moi, avec un CAP, de voir le monde. Ce fût un choc !.

Très vite, mes camarades dans le Parti m’ont laissé des responsabilités. A 24 ans, secrétaire de la Section de Crozon et membre du Comité Fédéral. A 26 ans, candidat aux cantonales.

Dans le même temps après avoir été formé et avoir travaillé dans la grande distribution au Pouliguen et à l’Aigle, un peu par hasard, je me suis retrouvé à travailler chez DOUX. J’allais y rester pratiquement 10 ans. Passé les 6 mois de CDD, avec quelques Camarades, nous avons constitué un syndicat CGT. Je suis à l’origine des grandes grèves de chez DOUX de 1994 et 1995.

Après l’épisode DOUX, j’ai été commerçant à QUIMPER j’ai « tenu » un café le LOOK CAFE. Pendant cinq ans.

Pacsé, cadre commercial, membre de la direction départementale du PCF, ancien candidat sur le canton du Guilvinec aux dernières cantonales sous l’étiquette du Front de Gauche. Membre du Collectif national du PCF « Fiers et Révolutionnaires ». Je suis le nouvel animateur pour la région Bretagne du collectif LGBT du Front de Gauche, collectif luttant contre toutes les discriminations liées à l’orientation sexuelle et au genre.

Je suis particulièrement honoré d’aller à la bataille des Législatives, sous notre bannière commune du Front de Gauche avec Françoise Pencalet Kérivel.


 

Share Button

Laisser un commentaire