Syrie, armer qui ? Déclaration du PCF

Syrie – Le PCF condamne la décision d'une levée de l’embargo sur les armes

En annonçant la fin de l'embargo sur Ies armes en direction de la Syrie, les autorités françaises prennent une très lourde responsabilité, celle d’alimenter une escalade militaire aux conséquences tragiques. C’est le régime de Bachar Al Assad qui a cherché, dés le début la militarisation de la crise et qui en tirerait finalement tout le profit. Encourager cette militarisation est un choix consternant et dangereux qui peut engendrer l’escalade dans une région sous haute tension car, au demeurant, il est impossible de savoir dans quelles mains ces armes finiront par tomber.

Le Parti communiste français condamne cette décision qui ne fait d’ailleurs pas consensus au sein même de l’opposition syrienne et rappelle l‘exigence d’agir, à l'inverse, pour une solution politique qui puisse aboutir à l’arrêt de la confrontation armée et crée les véritables conditions pour que le peuple syrien puisse choisir son destin, ses dirigeants, et vivre en paix, en démocratie et dans le respect des libertés fondamentales.

Paris, Ie 15 mars 2013


Share Button

Laisser un commentaire