Quimperlé, Le social à la sauce Bigard

Le social à la sauce Bigard

Bigard Quimperlé : Le 8 septembre un salarié est convoqué au bureau du DRH en vue d’une sanction.
Le 11 septembre le couperet tombe Michel est licencié pour manquement important et inadmissible dans son travail,
Dossier monté de toute pièce sur de faux témoignages de 2 cadres travaillant dans l’entreprise.
La coupe est pleine, le patronat n’a plus de limite, dorénavant il rédige de faux témoignages pour faire des exemples. Asservir les salariés qui restent pour mieux les exploiter.
Nous voulons organiser un mouvement de masse et de classe le plus large possible donner une dimension syndicale et politique pour la défense de notre collègue, contre ce patronat voyou qui ne respecte ni l’ouvrier, ni le code du travail, ni les lois républicaines. La France sombre petit à petit dans la corruption, où l’argent est roi. Bigard se crée sa propre loi, celle du grand capital / ni foi, ni loi.
Rien ne justifie de tels actes, Les limites sont dépassées.
Exigeons la réintégration de notre collègue Michel Le Gouge.
Dans la lutte nous nous unirons. Par l’union nous vaincrons.
Pour la CGT
CHARAL, BIGARD , SOCOPA
DSC

LE GOFF Michel